Impact de de la Zakat sur le comportement et les mœurs

122 10

L'impact de la Zakat sur le comportement et les mœurs La Zakat est une obligation religieuse de nature sociale et altruiste
qui consiste à ce que le musulman renonce à une partie de ses biens par obéissance à Allah, exalté soit-Il, et par désir de Sa récompense.

L’acquittement de la Zakat doit respecter certaines conditions. En effet, la Zakat purifie les biens et les fait croître, avec la volonté et la grâce d’Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens du verset) :

« Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah entend tout et sait tout » (Coran 9/103).

Elle purge donc l’âme de la lésinerie, de la dureté et de l’égoïsme, édifie une société intégrée, et traduit la reconnaissance de la grâce et des bienfaits d’Allah, exalté soit-Il. En fait, la Zakat aide l’âme à se purifier et à s’élever en prodiguant une partie de ses biens.

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Il [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent » (Coran 59/9).

La Zakat a des effets pédagogiques considérables, surtout dans la formation de l’individu pour devenir un membre efficace dans la société, avec laquelle il partage des objectifs et des intérêts communs.

Par ailleurs, la Zakat contribue à réformer l’humanité, à empêcher la corruption sur terre, et à établir une société dont les membres s’entraident, et où les forts prêtent main-forte aux faibles et les riches assistent les pauvres avec miséricorde, en obtempération aux enseignements de la Charia. En fait, l’éducation islamique permet aux facultés et aux points forts de faire surface, puis affecte chacun d’eux à ce pour quoi ils ont été créés, de sorte qu’aucun ne reste inemployé. Et celui qui se montre incapable de travailler verra l’État ou la communauté musulmane se charger de pourvoir à ses besoins et de le sortir de l’indigence, puisque les démunis ont un droit sur les biens des riches.

Les effets éducatifs de la Zakat :
1- La Zakat est associée à la prière pour représenter le symbole même de la fraternité islamique. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• « Après que les mois sacrés expirent, tuez les polythéistes où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakât, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Absoluteur et Miséricordieux » (Coran 9/5) ;

• « Mais s’ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakât, ils deviendront vos frères en religion. Nous exposons intelligiblement les versets pour des gens qui savent » (Coran 9/11).

2- La Zakat purifie l’âme des vices, et notamment de l’avarice, de la ladrerie, de l’avidité, de la convoitise et du mal dont les effets néfastes se répercutent sur la vie de la collectivité.

3- La Zakat contribue à donner à chacun ses droits, à éviter toute négligence à ce propos, et à assister les démunis autant que faire se peut.

4- La Zakat apprend à l’homme vertueux à se garnir des meilleures vertus morales, et notamment l’abnégation, l’altruisme, la générosité, la libéralité et le sacrifice en faveur des autres.

5- La Zakat consolide chez le croyant l’esprit d’appartenance sociale, et l’amène à participer de façon efficace aux affaires de la collectivité de façon à lui assurer le bonheur.

6- La Zakat aide à concrétiser, au sein des membres de la société, pauvres et riches, la notion d’intérêt public qui régit la vie, le bien-être et le progrès de toute collectivité.

7- La Zakat empêche l’accumulation de la fortune entre les mains des riches, ce qui garantit la sécurité dans le pays, puisque les besoins des pauvres et des nécessiteux seront satisfaits, pour le bonheur de tous.

8- Le croyant qui s’acquitte de la Zakat éprouve sérénité et paix de l’âme parce qu’il s’est acquitté du droit de son Seigneur, exalté soit-Il, et a purifié ses biens. La Zakat est donc une source de bonheur continu dans sa vie qui l’incite à la générosité et au travail assidu, dans le dessein de faire prospérer la terre et d’y réaliser la lieutenance à laquelle il est prédestiné.

 

Articles en relation