La laïcité

4005 1345

La laïcité, utilisée comme arme de guerre antimusulmane par les milieux sionistes et pro-sionistes islamophobes

 
Après le « débat » sur l’identité  nationale, la « Commission contre la burqua » les Assises contre l’islamisation de la France  » (sic) les propos de Marine le Pen du Front National sur « l’occupation » de rues par les musulmans ; le discours de Sarkozy au Dîner du CRIF soulignant « les racines juives de la France  » ; Copé et d’autres, veulent relancer  « le débat » sur   « la place de l’islam et des musulmans en France ». Cela fait quand même beaucoup depuis environ un an ! Comme s’il n’y avait pas d’autres sujets infiniment plus importants à traiter !
 
On prend bien sûr le soin de dire que  ce sont « les extrémistes musulmans », qui sont visés. C’est ce même « argument » qui fut utilisé par l’hebdomadaire « Charlie Hebdo » en 2007, pour justifier la publication de caricatures islamophobes.
 
Mais qu’est-ce donc, qu’un « extrémiste musulman » ? Mais où sont donc, ces « extrémistes musulmans » ? ; Car en trente ans de conversion à l’Islam et 17 ans de vie dans des « banlieues », je n’en ai jamais rencontré un seul !
 
Par contre, j’ai vu (et subi  leurs exactions aussi !) beaucoup d’extrémistes et d’extrémismes dans ma vie, aucun n’était musulman !
 
Si les faits de réfléchir et d’oser revendiquer toute sa place, mais rien  que la place qui nous revient dans notre propre pays, est de « l’extrémisme », alors, je dois être aussi « un extrémiste » !
 
Force m’est de constater en permanence, que les extrémistes ne sont pas les musulmans qualifiés « d’extrémistes », mais bien les individus qui les qualifient ainsi ;  et qui n’ont cesse d’inciter à la haine à leur égard.
 
Nos concitoyens musulmans sont majoritairement relégués à des emplois de service ;  et l’on se permet encore aujourd’hui de leur dire « vous occupez trop de place ». C’est à vomir !
 
Au lieu de pointer du doigt sans cesse les musulmans, à propos de tout et de rien ; à coups de  prétendus « débats », de « commissions », de « lois » de « discours » ; les politiques, le président de la République seraient mieux inspirés de respecter et de faire respecter les principes fondateurs de la république. Et en premier lieu, celui de l’Egalité entre les citoyens ; alors que nous entendons dans leur bouche que des discours de préférence, voire de servilité, à l’égard des uns, et de mépris et de haine à l’égard des autres.
 
Mais le président de la République et les élus politiques, en principe au service de TOUS LES CITOYENS, apparaissent de plus en plus (et je suis bien en dessous de la réalité !) comme aux ordres d’une minorité de citoyens, contre l’ensemble des citoyens !
 
On nous parle encore d’intégration à propos des musulmans, alors que beaucoup de musulmans sont présents depuis plusieurs générations en France et sont même des « Français de souche ». De qui se moque-t-on !
 
Mais d’où vient donc cette obsession à l’égard des musulmans ? Qui distille et entretient cette haine et suspicion à l’égard des musulmans et ce refus de les regarder et de les voir comme des citoyens majeurs et égaux ?
 
Tout naturellement des milieux sionistes  qui veulent  renforcer leur suprémacie et leurs privilèges sur les autres ; et qui refusent l’égalité pour nos concitoyens musulmans.
Des milieux, qui se sont alliés à de prétendus « nationalistes » ou « laïcs », -qui ne sont en fait que leurs supplétifs-, chargés de mener avec eux un terrorisme psychologique à l’égard de tous ; de déconstruire l’islam et les musulmans, pour les reconstruire sous les traits les plus affreux et mensongers possibles.
 
Ces prétendus « nationalistes » et « laïcs » seulement contre l’Islam et les musulmans, -il est important de le préciser-, ont pour mission de susciter et de « légitimer » toujours plus de répression, de discriminations  et d’interdictions à l’égard des musulmans,  pour les déposséder de leur être, en tant que citoyens, musulmans et êtres humains.
 
Le but étant de parvenir à terme à la soumission de tous au culte idolâtre de l’idole, et de régner en maîtres sur un troupeau d’esclaves et de robots.
 
Indignons-nous, mobilisons-nous, révoltons-nous, pour faire échec à ce qu’ils ont prévu pour nous !
 
 
Daniel  Milan

 

Articles en relation