La confiance en Allah dans les sociétés développées

6913 2468

La confiance en Allah ou tawakkul fait partie de la foi, cela consiste pour un musulman à s'en remettre à Allah dans toutes les situations de sa vie. Le musulman sincère est convaincu que c'est Allah Qui prend et donne, Qui fait vivre et fait mourir, Qui descend des maladies et Qui soigne ou encore Qui protège. Etant donné que la vie est éphémère, instable et fragile, et que tout peut basculer à chaque instant (accident, maladie, etc.), le croyant ne peut que s'accrocher à Allah, aucun autre que Lui ne peut lui assurer sécurité, protection, guérison ou bienfaits. Cette croyance et cette manière d'appréhender la vie sont encore très vivaces dans les sociétés musulmanes peu développées où les gens, souvent modestes, constatent de manière très concrète qu'ils ne peuvent s'en remettre à personne d'autre qu`à Allah.


A contrario, dans les sociétés modernes occidentales sécularisées et matérialistes, la plupart des gens sont absolument athées, ils considèrent que l'argent qu'ils gagnent n'est le fruit que de leurs efforts, que c'est les médecins et les médicaments qui les guérissent ou bien que c'est l'air bag et la ceinture de sécurité qui leur sauveront la vie en cas d'accident de voiture. Tout dans ces systèmes occidentaux donne l'illusion aux individus qu'ils sont parfaitement protégés et couverts contre les aléas de la vie ; ainsi, chaque personne accumule une série d'assurances sensées le protéger complètement, parmi celles-ci on trouve notamment : l'assurance maladie, les mutuelles complémentaires, l'assurance maison, l'assurance voiture, l'assurance responsabilité civile, l'assurance retraite, l'assurance chômage, etc. Par conséquent, tous ces dispositifs humains confortent le non-croyant dans l'idée qu'il n'y a pas de Dieu régissant de manière totale la vie des hommes. Il en est de même pour ce qu'il s'agit de l'obtention des moyens de subsistance ; ainsi, l'athée ne croit pas que la richesse, l'argent, les bienfaits ou encore le pain quotidien sont octroyés aux hommes par Allah, et pourtant telle est la Vérité. En effet, leur travail ou encore le chômage et autres aides sociales ne sont que des causes de l'obtention de leur rizq. Telle est donc l'une des manifestations concrètes de la mécréance qui dominent largement dans les sociétés occidentales.


Nous pourrions arrêter là notre démonstration et simplement conclure en demandant à Allah, exalté soit-Il, qu'Il guide les gens de ces pays vers la religion de Vérité ; toutefois, il nous faut nécessairement attirer l'attention sur un phénomène inquiétant : la plupart des musulmans vivant dans ces sociétés sécularisées adoptent et intègrent cette manière de voir les choses, laquelle est en totale contradiction avec les préceptes de la foi islamique. En effet, bon nombre d'entre eux oublient, quand bien même ils sont de bons pratiquants par ailleurs, que c'est à Allah qu'ils doivent tout ; d'une certaine manière le confort dans lequel ils vivent et la relative sécurité dont ils jouissent endorment leur cœur, ces deux éléments illusoires créent une forme d'écran entre eux et l'évocation et le rappel d'Allah, en conséquence, leur foi s'affaiblit considérablement. Il ne faut pas comprendre à travers nos propos une critique radicale et totale de tous les systèmes de protection développés dans les sociétés occidentales, ils sont, selon nous, l'expression pratique d'un certain humanisme, lequel fait cruellement défaut dans la majorité des sociétés musulmanes, nous le regrettons mais c'est un fait, en fait nous voulons plutôt mettre en évidence une réalité que chaque musulman devrait intégrer : ces systèmes ne sont que les moyens de ces divers protections et bienfaits et non leur origine ou leur source.
 

Ainsi, nous enjoignons nos frères qui vivent dans des sociétés développées où ils peuvent bénéficier de ces systèmes de se rappeler le plus souvent possible que c'est Allah, et Lui Seul, qui donne et protège ; d'une part, ils préserveront leur dogme, ce qui est l'essentiel, et, d'autre part, si leur situation devait se modifier, ce qui en période de crise économique aggravée est fort possible, ils ne seront pas dépourvus et perdus comme ces millions de personnes qui confient leur vie de manière aveugle à des systèmes humains faillibles et éphémères.
Mes chers frères et sœurs, en guise de conclusion, je vous invite à méditer et à vous imprégner du sens de cette magnifique parole d'Allah : "Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit" (Coran 65/2-3).
 

Articles en relation