L’humanité a besoin de suivre l’exemple islamique II

7017 3422


 

Voici le second article visant à démontrer que l’humanité a un besoin vital de suivre l’exemple islamique.

Il est plus que jamais évident que l’humanité a aujourd’hui un besoin urgent de suivre une morale céleste qui met au plus profond de chaque individu l’idée qu’il est surveillé par une force supérieure, idée qui ne le quitte absolument jamais et est là à chaque instant de sa vie, cette morale supérieure le pousse à faire le bien et à s’écarter du mal. En fait, les méthodes d’éducation basées sur les lois positives ont toutes été incapables d’obtenir de tels résultats ; en revanche, l’Islam, lui, y arrive, car la foi en Allah est un tison ardent qui illumine le cœur des gens, leur fait faire les actions les plus louables, met en eux les sentiments les plus nobles et leur fait adopter le meilleur des comportements. En somme, les principes de l’Islam sont les plus à même de mener une humanité désemparée, et d’ailleurs Allah, exalté soit-Il, attire clairement l’attention sur cette réalité comme nous l’avons vu précédemment. Malheureusement cette pauvre humanité est à deux doigts de s’égarer totalement, car elle n’arrive pas à se débarrasser d’une profonde contradiction interne qu’elle a en elle depuis très longtemps, elle continue donc à souffrir des effets de cette dernière ainsi que des conséquences de ses divisions. Par conséquent l’humanité a avant tout un besoin urgent de se purifier de cette contradiction entre, d’une part, le fait qu’elle est la création d’Allah et de ce fait elle doit adopter l’Islam et ses principes et, d’autre part, sa réalité qui est en totale opposition avec cela.
Il nous faut souligner que l’Islam a défini certaines de ces valeurs fondamentales par le truchement de la parole d’Allah, exalté soit-Il, qui dit : « Ceux qui, de la crainte de leur Seigneur, sont pénétrés, qui croient aux versets de leur Seigneur, qui n’associent rien à leur Seigneur, qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs cœurs sont pleins de craintes [à la pensée] qu’ils doivent retourner à leur Seigneur. Ceux-là se précipitent vers les bonnes actions et sont les premiers à les accomplir » (Coran 23/57-61). Ces nobles versets définissent des éléments fondamentaux qui s’ils sont rassemblés permettent à l’homme de s’accomplir parfaitement et ces éléments sont les suivants : la crainte d’Allah, exalté soit-Il, la foi dans Ses versets, l’éloignement de toute forme d’association et le fait de sentir la peur de la rencontre ultime dans l’au-delà avec Allah, exalté soit-Il. Il ne fait aucun doute que si ces quatre éléments sont rassemblés et dominent dans le cœur du musulman, alors ils octroient à ce dernier une protection très efficace contre le mal, les agressions ou la corruption des mœurs, de même que ces éléments entraînent le cœur à accomplir le bien et à désirer la satisfaction d’Allah, exalté soit-Il, ils créent en lui le sentiment d’être observé pour les petites et les grandes choses concernant le comportement, ils le poussent à se juger avant que quiconque ne le fasse, car en effet ces quatre éléments font clairement ressentir au musulman la crainte d’Allah, exalté soit-Il, mais ce sentiment ne paralyse aucunement les énergies du musulman, bien au contraire il les développe et il décuple encore plus la capacité, octroyée par Allah, exalté soit-Il, à faire le bien pour lui-même mais aussi pour les autres. Le Prophète () : « Les créatures sont la famille d'Allah et l'homme qui a le plus de mérite est celui qui est le plus profitable aux créatures d'Allah ». Allah, exalté soit-Il, dit : « Nous n’imposons à personne que selon sa capacité. Et auprès de Nous existe un Livre qui dit la vérité, et ils ne seront pas lésés » (Coran 23/62). Il est indéniable que cela est en parfait accord avec la bonne guidée divine qu’Allah, exalté soit-Il, a permis à l’homme de suivre et dont Il, exalté soit-Il, a fait un moyen pour ce dernier d’accéder au bonheur, à la grandeur et au bien, et c’est donc pour réaliser cela qu’ont été envoyés des prophètes et des envoyés (Alayhim Salam) qui sont des avertisseurs chargés de mener l’humanité vers le bien et le bonheur.
L’Islam a donné une grande importance au fait de développer dans l’homme les particularismes propres à l’humanité, de même qu’il a fait du bon comportement et des bonnes actions une chose extrêmement noble ainsi qu’un moyen pour l’homme d’obtenir la satisfaction d’Allah, exalté soit-Il, de réaliser ce qui lui est profitable et ce qui est profitable à toute la société, et ce, dans les limites des ordres et des interdictions de la juste loi divine, et à ce propos Allah, exalté soit-Il, dit : « Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés » (Coran 31/20). Tout ce que l’humanité rencontre aujourd’hui comme difficultés est en rapport direct avec la vie réelle que mène l’homme, vie qui est hélas fort éloignée de ce qu’Allah, exaltés soit-Il, attend de lui, et ce, alors qu’Allah, exalté soit-Il, l’a honoré dans tous les aspects de sa vie, Allah, exalté, soit-Il, dit : « Certes, Nous avons honoré le fils d’Adam » (Coran 17/70).
La réalité de l’humanité aujourd’hui met un poids énorme sur les épaules de notre Oumma, ce poids est celui de la libération de cette dernière, laquelle doit mener au relèvement de sa civilisation qui puise sa source dans les valeurs et principes de l’Islam, notre Oumma se doit donc de porter l’étendard du salut de l’humanité, et ce, pour la sauver de tout ce dont elle souffre à cause de son matérialisme froid qui a annihilé toutes les valeurs humaines, a rabaissé l’homme au plus bas niveau et a fait de ce dernier un simple numéro contrôlé et manipulé par les tenants du grand capital.
Notons pour finir que les principes de l’Islam et son dogme ont façonné sa civilisation dont les moyens étaient en accord avec sa fin qui était noble et céleste, fin que l’on peut résumer par la volonté de sauver le genre humain des ténèbres de la mécréance et de l’ignorance pour le mener vers la lumière de l’Islam et la connaissance. L’Histoire nous démontre que la Oumma n’a jamais cherché à dominer le monde pour dominer de même qu’elle n’a jamais cherché à le corrompre ; ainsi, la Oumma a besoin aujourd’hui de revenir à ce qu’elle a été par le passé, et ce, dans tous les domaines et elle doit renouer avec la véracité et la constance tout en cherchant l'agrément d'Allah, de plus elle doit avoir conscience de la mission qu’Allah, exalté soit-Il, lui a confiée, elle se doit en outre d’utiliser les moyens modernes de communication afin d’enseigner aux gens les principes divins et de les amener à intégrer les valeurs qui en découlent.
La Oumma est parfaitement capable, si Allah le veut, de revenir à ce qu’elle a été, et notamment si elle se trouve des leaders capables qui croient en cela, mettent un place un plan solide, empruntent le chemin emprunté par leurs ancêtres les plus illustres et imitent en tous points le Prophète (). En outre, les gens de pouvoir, les élites culturelles et les intellectuels doivent se mettre d’accord pour trouver un équilibre entre les différentes tendances de l’Islam. Sans tout cela, le relèvement de la Oumma sera impossible, car seul ce qui fut bon pour les premiers hommes de celle-ci, le sera pour ceux qui ont aujourd’hui la responsabilité de cette dernière. Seul Allah sait.
 

Articles en relation