Est-il licite de s’adresser aux gouvernants en disant : « Votre majesté » ?
Fatwa No: 135536

Question

Est-il licite de s’adresser aux gouvernants en disant : « Votre majesté », bien que la Majesté appartienne à Allah, exalté soit-Il, seul ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Lorsque cette question a été posée au cheikh Ibn 'Uthaymîn, qu’Allah lui fasse miséricorde, il a répondu : « Cela ne pose aucun problème, à condition que celui à qui ce titre est donné en soit digne et qu’il soit à l’abri de la vanité et de l’orgueil ».

Et lorsqu’une question similaire a été posée au Comité Permanent des Recherches scientifiques et de la Délivrance de Fatwas, la réponse a été la suivante : « Il y a beaucoup de noms communs à Allah, exalté soit-Il, et Ses créatures, au niveau du terme et du sens global. Ces noms sont donnés à Allah, exalté soit-Il, dans un sens qui convient à Sa Majesté, et sont donnés aux créatures dans un sens qui leur est propre. Par exemple, on dit d’Allah, exalté soit-Il, qu’Il est Longanime, et d’Ibrâhîm (Abraham, ), l’ami privilégié d’Allah, exalté soit-Il, qu’il est longanime, mais la longanimité d’Ibrâhîm n’est pas comparable à celle d’Allah, exalté soit-Il. Également, Allah, exalté soit-Il, est Plein de bonté et de compassion pour les hommes, et le Prophète () était plein de bonté et de compassion pour les hommes, mais la compassion et la miséricorde de Mohammed () ne sont absolument pas comparables à la Compassion et la Miséricorde d’Allah, exalté soit-Il. En outre, Allah, exalté soit-Il, est absolument Vénérable et Généreux, et tout Prophète est vénérable et généreux, mais la majesté et la générosité de chaque Prophète ne sont pas similaires à celles des autres prophètes, ni à celles d’Allah, exalté soit-Il. À chacun une majesté et une générosité qui lui sont propres ».

Partant, nul péché de donner ces noms à une créature de la manière qui lui convient.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation