La femme chrétienne d'un musulman peut-elle boire de l'alcool chez elle ?
Fatwa No: 399520

Question

Assalam alaykoum,
Par exemple une femme chrétienne est autorisée à boire de l'acool, est-ce que ce serait un péché pour l'homme si sa femme chrétienne en consomme au domicile conjugal ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Nous espérons que vous n'avez pas commis de péché. En effet, le musulman ne commet aucun péché si sa femme chrétienne consomme de l'alcool surtout s'il ne l'a pas aidée en le lui apportant ou en l'achetant pour elle. Mais a-t-il le droit de l'empêcher de le consommer dans sa maison ou pas. Les oulémas ont divergé sur cette question :
Les malikites pensent qu'il n'a pas le droit de l'empêcher et n'ont pas fait de différence entre sa consommation dans la maison familiale ou en dehors de celle-ci. Il est mentionné dans Hachiyat al-Dasûqî : "Il n'a pas le droit de l'empêcher de le consommer (l'alcool ou la viande de porc) même s'il ne supporte pas son odeur comme il n'a pas le droit de l'empêcher d'aller à l'église…" Fin de citation.
Les hanbalites et les chaféites pensent qu'il a (c'est-à-dire le mari musulman) le droit d'empêcher sa femme chrétienne de consommer l'alcool car son ivresse peut l'empêcher de jouir d'elle comme elle n'est pas à l'abri si elle est dans un tel état de souiller sa couche en perpétrant la fornication ou une autre monstruosité. Dans son commentaire sur le livre Al-Muntahâ, le célèbre savant hanbalite al-Bahûtî a dit : "Le mari musulman a le droit d'empêcher sa femme dhimmi (chrétienne ou juive) d'aller à la synagogue ou à l'église et de consommer de l'alcool ce qui pourrait provoquer son ivresse. Car toutes les religions interdisent à leurs adeptes de consommer ce qui provoque l'ivresse. Si elle croit que la consommation de l'alcool lui est licite, il n'a pas le droit de l'empêcher d'en prendre une quantité qui ne provoque pas son ivresse .."
L'imam al-Châfi'î a dit dans son livre Al-Umm : "Il a le droit de l'empêcher de prendre de l'alcool surtout s'il provoque son ivresse."

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation