Mariage à travers l'Internet
Fatwa No: 42064

Question

Assalam Alaikoum, je suis divorcée (âgée de 36ans). Je cherche un mari à travers l'internet. Est-ce que c'est licite.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

Il est licite que vous cherchiez un mari pieux, mais par des moyens légaux. Au temps du Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, une femme a fait la même chose, et le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam ne l'a pas blâmée.

Boukhari et Muslim ont rapporté qu'une femme a dit au Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam : "Ô Messager d’Allah ! Je suis venu vous faire don de ma personne." Alors le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam l'a regardée, l'a scrutée puis a baissé sa tête. La femme s'est assise quant elle a remarqué qu'il n'a pas tranché son cas.

Alors un homme - parmi ses Compagnons - s'est mis debout et a dit : "Ô Messager d’Allah ! Si vous n'en avez pas besoin alors mariez-la-moi."

Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam lui a dit : "Est-ce que tu as quelque chose (à lui donner comme dot) ?" Il a dit : "Par Allah ! Je suis complètement démuni Ô Messager d’Allah !" Il lui a dit : " Va vers ta famille et regarde peut-être que tu trouveras quelque chose."

Le compagnon est parti puis est revenu. Il a dit : "Par Allah ! Ô Messager d’Allah ! Je n'ai rien trouvé." Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam lui a dit : "Regarde encore, même une bague en fer." Il est parti puis est revenu et a dit : "Par Allah ! Ô Messager d’Allah ! Même pas une bague. J'ai seulement ma cape(Izar), je lui donne la moitié."

Le Messager d’Allah Salla Allahou Alaïhi wa Sallam lui a dit: "Qu'est-ce qu'elle ferait avec ta cape ? Si tu la portes, elle restera dévêtue, et si elle la porte, tu resteras dénudé." Alors l'homme s'est assis longuement puis est parti, alors le Messager d’Allah Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a ordonné qu'on l'appelle.

Quand il est revenu le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam lui a dit: "Qu'est-ce que tu mémorises (comme sourates) du Coran ?" Il a dit : "Je mémorise telle sourate, telle autre et telle autre…. Il les a énumérées." Il lui a dit : "Tu les apprends par cœur ?" Il a dit : "Oui." Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam lui a dit : "Va ! Je te la donne en mariage avec ce que tu mémorises du Coran."

Omar (Radhia Allahou An'hou) a proposé sa fille (Hafsa) - après la mort de son époux - à Othmane (Radhia Allahou An'hou) qui s'est excusé. Il l'a alors proposé à Abou Baker (Radhia Allahou Anhou) qui ne lui a pas répondu. Alors il a évoqué cela au Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam qui lui a dit : "Il y a mieux: J'épouserai Hafsa et je marierai Oum Kalthoum à Othmane." Et le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a épousé Hafsa et a marié Sa fille Oum Kalthoum à Othmane.

Ces deux hadiths prouvent qu'il est licite à la femme de chercher un mari vertueux et de lui proposer le mariage. Son "Waliye" (la personne qui exerce la puissance paternelle) peut aussi le faire pour le bonheur de sa protégée. S'il est sincère et honnête, cela lui occasionnerait un bien immense.

Comme cela est survenu avec Omar Ibn Al Khattab qui a obtenu au-dessus de ce qu'il espérait - comme dignité en ce bas monde et dans l'Au-delà - en s'apparentant par alliance  avec le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam !

Mais cette proposition doit se faire comme nous l'avons précédemment cité avec des moyens légaux. Nul doute que c'est illicite de faire cette proposition par le biais de l'internet, car  cela  comporte beaucoup de risques.

Nous citons quelques-uns pour éclaircir l'illégalité de ce moyen :

1/ Ces sites ont des dénominations connues comme "les sites pour la recherche des époux" ou "les sites pour les amateurs de la correspondance" ou "les sites de la recherche du partenaire approprié". Ce sont en effet des repaires de gens pervers qui n'ont d'autre souci que de pêcher dans les eaux troubles, de duper les faibles d'esprit et de les inciter à la débauche et à la perversion.

C'est indigne pour toute personne jalouse de sa foi et de son honneur, de visiter ce genre de sites et de leur donner une voie contre soi-même. Mieux, comment peut-elle admettre de leur dévoiler ses secrets pour rien ? 

2/ Il est difficile de s'assurer de l'exactitude des informations publiées par ces sites.

Plusieurs hommes ont eu de fâcheuses expériences : ils pensaient qu'ils étaient en relation avec des jeunes filles et à la fin ils ont découvert qu'ils étaient en fait en relation avec une personne perverse.

La survenance de cette supercherie pour les filles est plus grande et plus fréquente. Mais même si vous ne tombez pas dans l'ambiguïté et dans la supercherie, il est très difficile de s'assurer de l'honorabilité de la personne avec laquelle vous êtes en contact.

3/ Celui qui visite ces sites, le fait au début avec une bonne intention. Mais il est rapidement fasciné par la dépravation et la débauche. Il va se contenter des relations amoureuses et des discussions sentimentales, ce qui va le détourner de la recherche du licite et l'oriente vers la quête de l'illicite.

Nous avisons qu'il est interdit de visiter ce genre de sites (et de les choisir comme moyens de recherche du mariage) car leur réalité est blâmable jusqu'à preuve du contraire.

Néanmoins s'il existe un site dirigé par des gens pieux, habiles dans ce domaine et que les Oulémas ont recommandé, alors il n'y a aucun mal à l'adopter comme moyen de recherche du mariage. Ces gens pieux sont vigilants et ils préservent leur site de se transformer en un gîte de débauche.  

En conséquence, le moyen le plus utile et le plus sûr est de craindre Allah, de recourir à Lui Le Très Généreux, car Il ne repousse pas celui qui L'appelle, ne déçoit pas celui qui L'espère et Lui Seul possède les trésors des cieux et de la terre.

Vous devez obéir à Allah, Le craindre et vous  confiez à Lui.

Allah dit : "Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable et lui accordera ses dons par (des moyens) sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il (Allah) lui suffit. Allah atteint ce qu'il se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose." (sourqte 65/verset 2.3)

Allah dit aussi : "Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. " (sourqte 65/verset  4)

Donc quiconque veut se marier (qu'il soit un homme ou une femme) doit craindre Allah. Il doit Lui confier son sort et persévérer dans l'imploration de Son Seigneur Le Très Généreux. Egalement il doit accepter le sort qu’Allah lui a réservé et ne chercher à se marier qu'avec des moyens légaux évidents !

Qu'il enjoigne à une personne pieuse et digne de confiance de lui rechercher dans son entourage et parmi ses connaissances, il se peut qu'elle ait connaissance du partenaire idéal.

Nous prions Allah qu'Il nous guide tous vers le droit chemin.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation