Mentionner le statut de celui qui apprend les sciences stimule la détermination
Fatwa No: 43215

Question

Je suis dans une faculté d’études supérieures dans laquelle j’ai été contraint de m’inscrire à cause de mes résultats scolaires. Cependant, je n’éprouve aucun enthousiasme à étudier et je n’aime pas me rendre à l’université. Existe-t-il un remède permettant de me donner de l’enthousiasme dans mes études et de les aimer ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

L’Islam encourage à s’instruire et à peupler la terre en recourant aux moyens nécessaires du progrès. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « […] Il vous a créés, et Il vous l'a fait peupler (et exploiter). […] » (Coran 11/61) Un des meilleurs moyens d’arriver à cela est d’apprendre les sciences utiles dont les sciences desquelles l’homme tire profit dans sa vie de tous les jours. Parmi ces sciences figurent la médecine. l’ingénierie etc.

Les oulémas mentionnèrent que l’apprentissage de ces sciences peut être une obligation individuelle ou collective en fonction du besoin des gens de ces sciences. Cela démontre l’importance que l’Islam leur accorde. Par conséquent, le musulman qui les apprend dans une bonne intention et un but nobles se verra généreusement récompenser par Allah, exalté soit-Il,  pour son apprentissage et son enseignement de ces sciences.

Cette intention est sans doute le meilleur encouragement que l’homme puisse trouver dans son apprentissage. C’est-à-dire qu’il doit prendre conscience que cela lui sera bénéfique dans sa quête du Paradis, en étant ainsi utile à sa communauté et en fortifiant sa religion. Ensuite, il faut implorer l’aide d’Allah, exalté soit-Il, et L’invoquer en faisant l’invocation rapportée par Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, selon lequel le Prophète () dit à Fatima :

 

Qu'est-ce qui t'empêche d'assimiler ce que je te conseille de dire le matin et le soir: Yâ Hayyu Yâ Qayyûm bi Rahmatika Astaghîth, Aslihli Cha’ni Kullah wa Lâ Takilni ilâ Nafsî Turfata ‘Ayn. (O Vivant, o Toi qui subsiste par Toi-même, par Ta Miséricorde j’implore Ton secours, réforme-moi totalement et ne m'abandonne pas à moi-même, ne serait-ce que le temps d'un clin d'œil.” » (al-Nasâ'î, al-Hâkim)

 

Tout cela en plus des invocations générales et de la fréquentation des étudiants motivés qui vous aideront dans cette voie et qui vous feront aimer les études.

Par ailleurs, si votre aversion pour ces études est la raison de votre manque de zèle et que vous n’arrivez pas à changer cela, rappelez-vous alors la Parole d’Allah (sens du verset) : « […] Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle est pour vous bien. […] » (Coran 2/216)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation