Invocations qui peuvent aider à sortir d’une situation difficile
Fatwa No: 88094

Question

Assalamou alaykoum … Je suis une femme et je vis seule en Amérique. Je suis venue dans ce pays avec mon mari qui, après mon arrivée, a essayé de m’obliger à vivre comme les Américains, porter leurs habits, enlever le Hidjab et travailler dans une compagnie qui utilise les femmes pour faire la promotion de leurs produits. J’ai essayé de le changer mais sans résultat. J’aurais aimé qu’il soit plus fort et qu’il tienne à notre foi. Il consomme des boissons alcoolisées, et il a changé son nom et adopté un nom américain. Il m’a dit que tout ce qu’il voulait était de devenir riche et d’améliorer sa condition en Amérique. Il m’a laissée vivre dans une chambre avec une famille américaine pour économiser de l’argent. J’ai travaillé durant quatre ans sans obtenir un seul centime de lui, en plus de ce qu’il ne priait pas, n’éprouvait pas de jalousie pour moi et ne prêtait pas attention aux hommes qui me parlaient, même ses amis.
J’ai eu très peur parce que ma famille ne s’occupe pas de moi. Tout ce qu’ils veulent est que je leur envoie de l’argent. Je l’ai laissé divorcer de moi et il n’y a qu’Allah qui connaisse ma situation. J’ai fait beaucoup d’invocations et je sens que je suis beaucoup plus forte que jamais. Après mon divorce j’ai demandé à mes parents de retourner chez eux mais ils refusèrent sous prétexte que je devais prouver aux autres que j’avais réussi ma vie en Amérique. Mais après que j’ai recommencé à travailler et à leur envoyer de l’argent, ils ne se soucièrent plus de mon besoin d’avoir quelqu’un à mes côtés. J’ai commencé une vie solitaire et croyez-moi, la vie ici est difficile avec ces gens.
J’avais connu autrefois un homme croyant, le frère d’une collègue qui m’avait aidée. Lorsqu’il sut ce que j’étais devenue, il me demanda en mariage mais mon père l’a refusé rien que parce qu’il était pauvre bien que de la même origine que mon premier mari. Je me suis beaucoup fatiguée pour me faire une vie stable. J’ai pris contact avec un mufti en Amérique et il m’a conseillé d’accepter le mariage avec cet homme, à condition de trouver un tuteur. Il m’a dit ensuite : « Accomplis la prière de la Istikhâra et confie ton sort à Allah. » J’ai fait ce qu’il m’a conseillé et j’ai demandé à un parent d’être mon tuteur et il a accepté. Je n’ai ni frère ni oncle ils sont tous dans d’autres pays et ne s’occupent pas de moi. J’ai épousé cet homme et ma vie a complètement changé. Les gens de sa famille acceptent que je travaille et respectent mes besoins. Ils me demandent toujours comment je fortifie ma foi. J’ai commencé à préparer mon doctorat car je suis médecin et mon mari veut que je continue mes études. Il m’a dit qu’il allait peut-être venir vivre avec moi parce que dans notre pays ma famille ne nous laissera pas vivre en paix.
J’ai une bonne relation avec ma famille et j’essaye de les préparer à accepter mon choix. J’aimerais que vous me mentionniez quelques invocations qui peuvent m’aider dans cette situation. Je sens que mes camarades d’études me haïssent.
Je prie régulièrement, de nuit également et j’accomplis assidûment les évocations du matin et du soir mais j’ai besoin d’en connaître plus ...

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous remercions notre sœur pour ne pas s’être laissé entraîner dans les péchés par son premier mari et elle aurait mieux fait de le quitter. Nous prions Allah de renforcer sa patience dans les peines qu’elle endure.

Au sujet des invocations nous te recommandons de répéter celle-ci. L’imam Ahmad, al-Bazzâr et d’autres ont rapporté d’après Ibn Mas‘ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Messager d’Allah a dit : « Quiconque a de la peine et de la tristesse et prononce cette invocation : « ‘Allahumma innî ‘abduka, ibnu ‘abdika, ibnu amatika nâsiyatî biyadika, mâdin fiyya 'hukmuka , ‘adlun fiyya qadâ`uka, as`aluka bikulli ismin huwa laka, sammayta bihi nafsaka, aw anzaltahu fi kitâbika, aw ‘allamtahu ahadan min khalqika, aw ista`tharta bihi fi ‘ilm al-Ghaybi ‘indaka : an tadj’al al-Qur`ân al-‘Azhîma rabî’ qalbî wa djalâ` huznî wa dhahâba hammî » (Seigneur, je suis Ton serviteur, le fils de Ton serviteur et de Ta servante, je suis à Ta merci, mon toupet est dans Ta Main, je suis soumis à Ton Savoir et Ton décret est justice. Je T’implore par tous les Noms que Tu T’es attribués, que Tu as révélés dans Ton Livre, ou enseignés à l’une de Tes créatures, ou que Tu as occultés et dont Tu es le Seul connaisseur, de faire du Noble Coran le printemps de mon cœur, un moyen de dissiper ma tristesse et mes angoisses)’ verra Allah dissiper ses soucis et sa tristesse et les remplacer par la joie ».

Répète souvent cette invocation et Allah transformera votre peine en joie. Nous vous recommandons de même d’acquérir les livres d’évocations utiles comme al-Wâbil al-Sayyib de Ibn al-Qayyim, al-Kalim al-Tayyib de Ibn Taymiya, al-Adhkâr de al-Nawawi et Hisn al-Mouslim de Sa‘îd ibn Wahf al-Qahtâny.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation