Une maison au cœur de problèmes familiaux
Fatwa No: 88251

Question

Je suis une femme qui a commencé à travailler depuis son jeune âge à cause des problèmes matériels que nous avions. J’ai commencé le travail juste après mon admission à l’université et ensuite je suis allée en Arabie Saoudite où j’ai occupé un emploi. Mon père a réservé une maison pour la famille avec l’argent que je lui envoyais et il a payé les traites d’une façon régulière. Après cela il a fallu que je paye 25000 Roupies pour que la maison m’appartienne. Mon père est mort et j’ai continué à aider mes frères et sœurs, ce qui a fait que mon mari se met en colère de façon permanente de façon si acerbe que ma vie est devenue un enfer. Tout cela parce que j’envoyais une petite somme d’argent à ma famille. Après quelques années ce mariage finit par le divorce et ma mère a senti que tout cela était arrivé à cause de l’aide que je leur envoyais. Je devais cependant continuer à le faire parce qu’il n’y avait personne pour s’occuper d’eux. Avant sa mort, ma mère rappelait toujours à la famille que la maison et tout ce qu’elle contenait m’appartenait parce que c’est moi qui les avait payés. Je ne pensais pas du tout de cette façon mais ma mère insistait là-dessus. Après mon divorce, j’ai dû habiter moi et mon fils dans cette maison avec ma mère et continuer à travailler parce que j’étais la seule à pouvoir subvenir aux dépenses de la famille.
J’ai un frère qui ne se préoccupe guère des problèmes de la famille. Après la mort de ma mère, je devais continuer à travailler pour le faire vivre lui et ma sœur qui n’étaient pas encore mariés. Quatre ans après ils se sont mariés et j’ai vendu la maison mais je ne sais quoi faire avec l’argent. En le gardant en totalité, je sens que j’usurpe la part de mes frères et sœurs mais j’en aurai besoin dans trois ans parce que je compte envoyer mon fils faire des études à l’étranger.Je ne veux pas être injuste et prendre l’argent des autres. J’ai fait un plan pour acheter un appartement à mon frère, mais qu’en est-il de ma sœur ? Est-ce qu’ainsi je la prive de sa part ? Je suis troublée et je désire bien agir. D’après vous, quelle est la part qui ne m’appartient pas ? Ma mère avait mis la maison en mon nom. J’aimerais que vous me conseilliez sur ce que je dois faire de cet argent.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Ce que nous comprenons de votre question est que vous avez donné à votre famille une somme d’argent qu’elle s’est appropriée ainsi de façon conforme à la charia et qu’elle a utilisée pour acheter une maison, des meubles, etc. S’il en a été ainsi, la maison et les meubles appartiennent à la famille et il est interdit de revenir sur ce don, conformément à ces paroles du Prophète () : « Celui qui reprend ce qu'il a donné est semblable au chien qui ravale son vomi. » [(Boukhari)] Ainsi, le fait que votre mère ait mis la maison en votre nom et qu’elle ait dit aux gens que la maison vous appartenait ne compte en rien si vous avez envoyé l’argent à titre de don et non pour qu’ils vous achètent une maison. Cette maison appartient donc à toute la famille et le fait qu’elle ait été achetée avec de l’argent que vous avez donné à cette famille ne change rien à cela, parce que cet argent, dès l’instant où il est accepté par votre famille entre en sa possession et n’est plus votre propriété. Et même à supposer que cette maison ait appartenu à votre mère, elle n’aurait pas eu le droit de la mettre uniquement à votre nom en omettant ceux de vos frères et sœurs, conformément à ces paroles du Prophète () : « Craignez Allah et soyez équitables envers vos enfants.» (Boukhari et Mouslim). Si cela est admis, votre part dans le prix de cette maison sera votre part de l’héritage de votre père et de votre mère. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation