Pourquoi ne peut-on pas incinérer les défunts ?
Fatwa No: 88509

Question

Quelle est la raison pour laquelle il n’est pas permis d’incinérer les défunts ou encore d’utiliser des cercueils lors des enterrements mais uniquement un linceul qui recouvre le corps ? Et pourquoi les femmes ne sont pas présentes lors des enterrements ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tout d’abord, nous attirons votre attention sur le fait qu’il incombe au musulman de se soumettre aux ordres d’Allah, exalté soit-Il et de Son Messager (), que leur raison soit connue ou pas. Tel est l’islam. Allah, exalté soit-Il dit (sens du verset) : 
« Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. »  (Coran : 33/36)

Toutefois, cela ne signifie pas qu’il ne soit pas permis de rechercher les sages raisons des ordres de la Charia ; voire cela contribuera à montrer les mérites de la Charia et sa conformité à la raison saine.

Quant à la raison interdisant d’incinérer les défunts, c’est parce qu’ils sont sacrés tout comme les vivants. Le Prophète () a dit : « Briser les os d'un défunt est comme les lui briser de son vivant. » (Abû Dâwud, Ibn Mâdja, Ibn Hibbân) Si le fait de briser les os d’un défunt est pareil en matière de péché que de les lui briser de son vivant, alors le fait de le brûler est pareil en matière de péché que de le brûler de son vivant.

De plus, enterrer les défunts dans des tombes est la sunna qu’Allah a prescrite pour les enfants d’Adam et non l’incinération. Il dit : « Puis Il lui donne la mort et le met au tombeau. » (Coran 80/21)

Quant au fait d’enterrer les défunts en les mettant au préalable dans un cercueil, cela va à l’encontre du comportement du Prophète () et des vertueux prédécesseurs après lui. En effet, ils enterraient leurs défunts dans des tombes sans ces cercueils.

De plus, si ces cercueils ont été achetés, alors le fait que le défunt y soit enterré est un gaspillage inutile car le défunt n’en tire aucun profit dans sa tombe. Dans tous les cas, il est décédé et il sera rétribué pour ses actes, qu’il soit enterré dans un cercueil ou dans autre chose.

En ce qui concerne la présence des femmes à l’enterrement, cela est détestable en vertu de la parole d’Umm ‘Atiyya (qu’Allah soit satisfait d’elle) : « Il nous a été interdit de suivre les processions (cortèges) funèbres, sans qu'il ne s'agisse cependant d'une interdiction stricte. » (Boukhari et Mouslim) Et en vertu de la parole du Prophète () : « Qu’Allah maudisse celles qui visitent fréquemment les tombes. » (Al-Tirmidhî et d’autres) Il est donc détestable que les femmes suivent les cortèges funèbres et visitent fréquemment les tombes en raison de leur faible endurance et de la force de leurs émotions.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation