Après avoir effectué le Ghusl il avait remarqué qu’il y avait un liquide sur sa verge
Fatwa No: 88600

Question

Je me suis réveillé un matin pour faire la prière du Subh, mais en me rendant aux toilettes, j’ai eu l’impression d’avoir été touché par une pollution nocturne. En vérifiant, j’ai constaté qu’il y avait une petite quantité de sperme. Celui-ci continuait encore à sortir. J’ai attendu quelques minutes, puis j’ai uriné et j’ai fait le Ghusl (purification majeure). Quand j’ai terminé, j’ai remarqué qu’il y avait un liquide sur ma verge, mais je ne savais pas si c’était du sperme, de l’urine ou simplement de l’eau provenant du Ghusl. J’ai attendu encore quelques minutes pour être certain que rien ne sortait, puis j’ai refait les ablutions mineures et j’ai accompli la prière. Je crois que c’était de l’urine mais je ne suis pas sûr. Qu’est ce que je devais faire exactement dans cette situation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :  

 

Vous avez bien fait d’effectuer le Ghusl pour vous purifier des pollutions nocturnes. Quant au liquide que vous avez aperçu après le Ghusl, s’il s’agit de sperme, vous ne devez pas refaire le Ghusl et ce sperme est pur, selon l’avis prépondérant des oulémas, qui avancent en guise d’argument le hadith d’Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, qui a dit : « Je me souviens encore que je frottais à sec la tache de sperme des habits du Prophète () et qu’il accomplissait ensuite la prière, vêtu de ces mêmes habits » (Mouslim).

 

S’il s’agit d’urine, vous devez faire votre toilette intime et laver les parties mouillées de vos vêtements, puis faire les ablutions avant d’accomplir la prière, car le Prophète () a dit :
 « Allah n’accepte pas la prière de quelqu’un qui est en état d’impureté rituelle mineure tant qu’il ne fait pas ses ablutions » (Boukhari et Mouslim).

 

Il en est de même s’il s’agit de liquide post-éjaculatoire.

 

Pour plus d’informations sur les dispositions relatives au sperme, au liquide pré-éjaculatoire, à l’urine et au liquide post-éjaculatoire, vous pouvez consulter les fatwas ad hoc.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation