Que doit faire celui qui en plein acte sexuel avec sa femme entend l'appel à la prière de l'aube ?
Fatwa No: 88972

Question

Durant le mois de Ramadan, pendant que j'avais un rapport intime avec ma femme peu avant l'aube, j’ai entendu retentir l'appel à la prière. J'ai continué pendant environ deux minutes après l'appel à la prière avant de jeûner ce jour-là. Est-ce que je dois rattraper ce jour de jeûne ? Qu’est-ce que je dois faire pour me repentir ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Celui qui a un rapport intime avec sa femme avant l'aube pendant le mois de Ramadan et entend l'appel à la prière doit mettre fin immédiatement à ce rapport. S'il y met fin, il ne doit pas rattraper son jeûne et ne doit aucune expiation. Tel est l'avis d'Abû Hanîfa, d'al-Châfi'î, et d'Abû Hafs, qu’Allah leur fasse miséricorde, ainsi que celui des hanbalites et des malékites. D'autres savants sont d’avis qu'il doit rattraper son jeûne, mais ne doit aucune expiation.

 

S’il ne met pas fin au rapport après l'appel à la prière et se retire au milieu de celui-ci ou après, dans ce cas il doit rattraper son jeûne et expier son acte. Tel est l'avis de la majorité des savants. Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Chapitre : si l'aube se lève alors que la personne est en train d'avoir un acte intime et continue celui-ci, elle doit alors rattraper son jeûne et expier son acte. Tel est l'avis de Mâlik et d'al-Châfi'î, qu’Allah leur fasse miséricorde. » (Al-Mughnî)

 

Celui qui a un rapport intime avec sa femme durant une journée du mois de Ramadan doit affranchir un esclave croyant ou à défaut, jeûner deux mois consécutifs. S'il est incapable de faire cela, il doit alors nourrir 60 nécessiteux. Les actes d’expiation doivent être faits dans l’ordre. Si l'on ne peut pas faire la première expiation on fait la suivante etc. Cet ordre des actes expiatoires est unanimement reconnu par les savants.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation