Allah, exalté soit-Il, accepte-t-il l’invocation d’une personne, bien qu’Il ait scellé son cœur ?
Fatwa No: 90150

Question

Allah, exalté soit-Il, peut-Il enlever le sceau qu’il amis sur le cœur d’un musulman pour une raison donnée ? Allah, exalté soit-Il, accepte-t-il l’invocation d’une personne, bien qu’Il ait scellé son cœur ? Allah, exalté soit-Il, pardonnerait-Il à celui dont Il a scellé le cœur, s’il L’invoque sincèrement et cherche à devenir un bon musulman ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Allah, exalté soit-Il, nous informe Lui-même dans Son Livre, comme le fait également Son Prophète () dans sa sunna qu’Il pardonne tous les péchés, aussi énormes soient-ils, si leur auteur se repent et revient à son Seigneur, exalté soit-Il. Il nous informe également qu’Il attendrit les cœurs durs et guide les égarés de par Sa grâce et Sa miséricorde. Nous devons vous rappeler certains versets et hadiths qui appuient cette réalité. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

« Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran] ? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux. Ceux-ci trouvèrent le temps assez long et leurs cœurs s’endurcirent, et beaucoup d’entre eux sont pervers. Sachez qu’Allah redonne la vie à la terre une fois morte. Certes, Nous vous avons exposé les preuves clairement afin que vous raisonniez » (Coran 57/16-17).

Ibn Kathîr a expliqué : « “Sachez qu’Allah redonne la vie à la terre une fois morte” est une allusion au fait qu’Allah, exalté soit-Il, attendrit les cœurs endurcis, guide les égarés et dissipe les afflictions les plus pénibles. Tout comme Il redonne la vie à la terre aride par des pluies abondantes, Il guide les cœurs endurcis par les preuves du Coran, et leur fait parvenir la lumière alors qu’ils étaient hermétiquement fermés (à la vérité). Gloire à Celui Qui guide qui Il veut après l’égarement » (Tafsîr d’ibn Kathîr).

Allah, exalté soit-Il, dit également (sens des versets) :

• « Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition, et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie ; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux » (Coran 25/68-70) ;

• « Dis : “ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux” » (Coran 39/53) ;

• « Quiconque agit mal ou fait du tort à lui-même, puis aussitôt implore d’Allah le pardon, trouvera Allah Pardonneur et Miséricordieux » (Coran 4/110) ;• « Et c’est lui qui agrée de Ses serviteurs le repentir, pardonne les méfaits et sait ce que vous faites » (Coran 42/25) ;

• « Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à nos versets (le Coran), dis : “Que la paix soit sur vous ! Votre Seigneur S’est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d’entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s’est repenti et s’est réformé... Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux” » (Coran 6/54).

Le Prophète () a dit : « O fils d’Adam ! Tant que tu m’invoqueras et que tu auras l’espoir en moi, Je te pardonnerai quels que soient tes péchés et Je ne m’en soucie point. O fils d’Adam ! Si tes péchés atteignaient le ciel et qu’ensuite tu me demandes pardon, Je te pardonnerai. O fils d’Adam ! Si tu venais le jour du jugement avec des péchés remplissant la terre et que tu me rencontres en ne m’associant rien, Je te pardonnerai.» [Al-Tirmidhî (al-Albâni : Sahîh)].

Les versets et les hadiths à ce propos abondent. Si le serviteur d’Allah se repent et invoque sincèrement son Seigneur, exalté soit-Il, il trouvera Allah, exalté soit-Il, le Miséricordieux, le Clément accepter son repentir, quels que soient ses péchés et ses désobéissances. En fait, le repentir et l’intention pure et sincère du serviteur d’Allah prouvent que son cœur n’a pas été scellé et qu’il reste en lui quelque bien.

Le musulman doit absolument prendre garde à ne pas désespérer de la miséricorde d’Allah, exalté soit-Il, car c’est un péché capital. Combien de mécréants étaient enlisés dans leur incroyance et dans leur égarement, et quand ils se sont repentis, Allah, exalté soit-Il, a accepté leur repentir. Donc a fortiori le musulman.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation