Parler avec son mari de la sodomie sans la pratiquer est-il licite
Fatwa No: 90217

Question

Je me suis mariée il y a trois ans et j’ai deux enfants. Mon époux est un homme bon mais cependant, lors du rapport sexuel, il ne ressent de désir que lorsque je lui parle de la sodomie. Il me demande de lui parler de tout ce qui a un rapport avec la sodomie. En vérité, cela ne me plaît pas, je ne suis pas rassurée en faisant cela et je pleure même après cela pour ce que j’ai fait car je suis persuadée que c’est interdit. Cependant, est-ce qu’il est simplement permis de parler de cette pratique sachant que nous ne la pratiquons pas réellement, afin de stimuler le désir de mon époux ? Comment puis-je le convaincre de délaisser cette habitude ? Que dois-je faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La sodomie est un acte interdit et celui qui la commet est maudit. Abû Hurayra rapporte que le Messager d’Allah () a dit : « Maudit soit celui qui sodomise sa femme. » (Abû Dâwud) De plus, imaginer cette pratique ou en parler au moment du rapport sexuel est également interdit car c’est un moyen menant à être tenté par cette désobéissance et à vouloir la commettre.

Nous vous recommandons de conseiller votre époux à ce propos avec douceur et bienveillance et en lui disant qu’il lui est possible de stimuler son appétit sexuel par d’autres moyens prescrits par la Charia comme les préliminaires ou autres.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation