Comment la Charia définit-elle le savoir religieux ?
Fatwa No: 90387

Question

Comment la Charia définit-elle le savoir religieux ? Et qu’en est-il du savoir s’il est séparé de la foi ?
Pouvez-vous me répondre au plus vite s'il vous plaît ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Dans la Législation islamique, le savoir est celui du Coran et de la Sunna, qu'il se rapporte au credo ou à la jurisprudence. En effet, le savoir religieux est celui qui enseigne la volonté d'Allah, exalté soit-Il, et celle de Son Messager (). La croyance est donc un savoir religieux et le plus noble des savoirs. Quant à la jurisprudence, c'est une science religieuse grâce à laquelle le musulman apprend la manière dont il doit adorer son Seigneur. Ainsi, une personne ne devient savante que lorsqu'elle connaît le credo et la jurisprudence tirée du Coran et de la Sunna.

Pour connaître la volonté d'Allah, exalté et de Son Messager (), il faut apprendre les sciences qui permettent de connaître cette volonté comme la jurisprudence islamique et la langue arabe...

Quant à votre question sur la science séparée de la foi, si vous entendez par cela les sciences profanes comme la médecine, l'ingénierie etc., ces sciences sont bénéfiques et leur apprentissage est une obligation de suffisance communautaire (Fard kifaya) pour les musulmans, car ils en ont besoin. Ainsi, quiconque les apprend avec l'intention d'aider les musulmans en sera récompensé. L'imam Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit à propos de certaines sciences profanes : «C'est pourquoi un groupe de savants hanbalites et chaféites a dit que l'apprentissage de ces sciences est une obligation suffisance communautaire car les gens en ont besoin » (Al-Turuq al-Hakîma)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation