Recevoir comme don une partie de l’argent transféré en son nom
Fatwa No: 90411

Question

Je travaille en France pour un Emir Saoudien. Cet Emir réside pour l'instant en France et son secrétaire à Ryadh m'a téléphoné et m’a demandé tous les détails me concernant. Il voulait transférer de l'argent à l'Émir et m'a dit qu'une partie de cet argent était pour moi, mais en réalité, je n'ai rien fait en échange de cet argent. M'est-il permis de l'accepter ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nous n'avons pas compris ce que vous entendez par « tous les détails me concernant », mais s'il s'agit de données personnelles dont ils ont besoin pour vous transférer cet argent, et si la somme en question vous est offerte par le propriétaire de l’argent, il n'y a alors aucun mal à ce que vous l'acceptiez et en disposiez comme bon vous semble. En effet, le Prophète () a dit : « Si Allah te donne de cet argent alors que tu n'y aspires pas et ne le demandes pas, prends-le et fais-le fructifier ou fais-en aumône, sinon ne l’accepte pas. » (Boukhari, al-Nasâ'î)

Par contre, si vous pensez qu'ils vous donnent cet argent en échange d'un travail que vous n’avez pas fait, informez-les alors de la réalité de la situation.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation