Tout décret d'Allah est un bien
Fatwa No: 90417

Question

Tout décret d'Allah, exalté soit-Il, est un bien. Que signifie donc cette expression ? C'est comme si un vol d'avion était annulé aujourd'hui et reporté à demain. Il y a un bien en cela, mais quel est ce bien et qu’est ce que cela signifie ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Tout ce qu'Allah, exalté soit-Il, décrète par Sa sagesse et Sa science, est un bien. Allah, exalté soit-Il, dit à propos de Ses décrets et de Sa sagesse (sens du verset) : «Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu'Allah ne veuille. Et Allah est Omniscient et Sage. » (Coran 76/30)

Par conséquent, tout décret d'Allah, exalté soit-Il, est un bien car il émane de Sa volonté et de Sa sagesse. C'est pourquoi le Prophète () disait dans l’invocation d'ouverture de sa prière : «Tu détiens tout le bien dans Tes Mains et le mal n'est pas dû à Toi. » Ibn Abî al-'Izz al-Hanafî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « "[...] et le mal n'est pas dû à Toi." C'est-à-dire qu'Allah, exalté soit-Il, ne crée pas de mal pur. Tout ce qu'Il crée comporte une sagesse qui est un bien en soi. Cependant, il se peut que cette sagesse englobe un mal pour certaines personnes et ce mal est partiel, car Allah, exalté soit-Il, ne crée pas de mal total et absolu et ce mal là ne peut pas Lui être attribué »

Par conséquent, quiconque est sur le point de partir en voyage et voit son voyage annulé, comme vous le soulignez, doit savoir que cela est un décret d'Allah, exalté soit-Il, et émane de Sa volonté et qu'il s'agit d'un bien. En effet, il se peut qu'Allah, exalté soit-Il, ait voulu lui éviter un mal qu’il ignore ou qu'Il ait voulu lui procurer un bien qu'il ignore également. L'homme doit savoir que les décrets d'Allah, exalté soit-Il, émanent de Sa sagesse et de Sa science, que l'on comprenne cette sagesse ou non. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. » (Coran 2/216)

Enfin, le croyant sait que tout ce qui lui arrive provient d'Allah, exalté soit-Il. Il doit être reconnaissant et patient, car c'est là l'un des plus grands biens. Suhayb, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « La situation du croyant est étonnante ! Il ne lui arrive que du bien, et ceci est exclusivement réservé au croyant. Lorsqu’une bonne chose lui arrive, il remercie Allah et cela est un bien pour lui, et lorsqu’il lui arrive un malheur, il fait preuve d’endurance ce qui est un bien pour lui. » (Mouslim)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation