Le musulman est tenu de préserver les secrets que l’on lui confie
Fatwa No: 90445

Question

Si une personne promet à une autre de garder sonsecret, mais ne respecte pas sa promesse, quelles sont les conséquences et implications légales ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Quiconque se voit confier un secret n'a pas le droit de le révéler. Le Prophète () a dit : « Quand un homme parle à un autre, puis s'en va, il lui a ainsi confié un dépôt. » (Abû Dâwûd)Répandre un secret est considéré comme une trahison et c'est là l'une des caractéristiques des hypocrites.

Le Prophète () a dit : « On reconnaît l'hypocrite à trois signes distinctifs : quand il parle, il ment ; quand il promet, il manque à sa parole ; et quand on lui fait confiance (ou quand on lui confie quelque chose), il trahit. » (Mouslim)

Par conséquent, quiconque dévoile le secret de quelqu'un doit se repentir et ne pas recommencer. S'il avait fait le serment de garder ce secret avant de le dévoiler, il doit faire une expiation pour avoir trahi son serment. Nous rappelons que l’expiation pour avoir trahi son serment consiste à nourrir dix pauvres Musulmans et de condition libre, à raison d’un mudd par pauvre ou à vêtir le même nombre de pauvres en donnant à chaque homme une tunique (qamîç) et à chaque femme un qamîç et un voile (khimâr) ou à affranchir un esclave croyant. Celui qui se trouve incapable de faire l’une de ces trois options pourra expier en jeûnant pendant trois jours. Allah, exalté soit-Il, dit : « Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l’intention d’exécuter. L’expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n’en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l’expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants ! » (Coran 5/89).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation