Peut-elle demander le divorce de son mari polygame qui n’arrête pas de commettre l’adultère ?
Fatwa No: 90481

Question

Je me suis mariée il y a six mois et mon époux a trois autres épouses. C'est un homme bon mais qui toute sa vie a commis l'adultère. Avant le mariage, il m'a dit qu'il savait que cela était interdit et qu'il ne commettrait pas ce péché après notre mariage. Cependant, il continue toujours à commettre l'adultère. Il a changé un petit peu et commet de moins en moins ce péché. Il me demande de temps en temps la permission de commettre ce péché afin qu'il y renonce petit à petit. Cependant, je crains de ne pas pouvoir patienter face à cette situation, bien qu'il ce soit un petit peu amélioré. M'est-il permis de demander le divorce ou je dois patienter jusqu'à ce qu'il respecte sa promesse ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

L'adultère est un péché majeur qui exige le repentir. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Coran 17/32) Toutes les Législations divines interdisent l'adultère et celle-ci n'a jamais été permise dans une quelconque législation. C'est pour cela que le châtiment corporel relatif à ce péché est l’un des plus durs. L'adultère est une atteinte à la pudeur et à la descendance. Par conséquent, cet époux doit se repentir sur le champ et savoir qu'il se tiendra devant Allah, tout nu le Jour de la Résurrection, un Jour dont la durée sera égale à cinquante mille ans. Il doit se contenter des faveurs qu'Allah, exalté soit-Il, lui a accordées à savoir le fait d'être marié avec quatre femmes. Dépasser les limites d’Allah, exalté soit-Il, est un signe de bassesse, de mépris et de vilenie.

Quant au fait de savoir si vous avez le droit de réclamer le divorce, nous disons que si une femme se marie avec un homme qui commet l’adultère en étant au courant qu'il commet ce péché, le contrat de mariage n'est pas valide selon beaucoup d'oulémas. C'est l'avis qui fait autorité chez les hanbalites car le contrat de mariage du fornicateur n'est pas valide jusqu'à ce qu'il se repente en vertu de la Parole d'Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une polythéiste... » (Coran 24/3) En se basant sur cet avis, vous devez quitter votre époux et vous ne devez pas le laisser avoir des rapports avec vous car votre contrat de mariage est invalide en vertu de la Charia. Certains savants cependant, ont dit que ce contrat de mariage est valide si les conditions de la validité du mariage sont respectées comme la présence du tuteur et des deux témoins et le consentement mutuel des deux époux. En se basant également sur cet avis, l'épouse a le droit de demander le divorce si son époux qui commet l'adultère ne se repent pas car l’insistance du mari à commettre l'adultère est un préjudice pour l’épouse.

Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans Madjmu' al-Fatâwâ : « Un fornicateur ne doit épouser qu'une fornicatrice ou une polythéiste. Il n'est pas permis à un fornicateur qui ne s'est pas repenti d'épouser une femme chaste. De plus, s'il commet l'adultère avec les épouses des autres, cela incitera son épouse à commettre elle aussi l'adultère avec les autres. C’est la réalité dans beaucoup de cas. Je n'ai jamais vu quelqu'un commettre l'adultère avec les femmes des autres sans que cela n’incite son épouse à commettre l'adultère avec autrui en échange de ce qu'il a fait. Aussi, s'il commet l'adultère avec les femmes des autres, ces derniers voudront commettre l'adultère avec ses épouses. Par conséquent, l'épouse de celui qui est infidèle dans sa vie conjugale finira elle aussi de devenir infidèle » Un poète arabe dit dans ce sens : « Celui qui commet l'adultère pour mille dirhams avec les femmes des gens verra les gens commettre l'adultère avec son épouse chez lui pour rien du tout. L'adultère est une dette, si tu la contractes, elle aura comme remboursement les épouses de ta famille. Sache-le. »

En plus de tout cela, l'adultère peut avoir des conséquences fâcheuses pour une épouse innocente surtout à cette époque où le sida et les maladies mortelles sont répandus. Combien d'époux ont transmis ces maladies à leurs épouses ? Tout cela donne le droit à l'épouse de réclamer le divorce si son époux commet l'adultère. Certains jurisconsultes affirment que l’épouse a le droit de demander le divorce pour des choses bien moins graves que l’adultère comme les coups ou autres. Khalîl, le malékite, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans son résumé : « Elle a le droit de demander le divorce pour un préjudice commis. » Ibn Farûn, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans le commentaire d'Ibn al-Hâdjib : « Le fait que l'époux ne parle plus à son épouse, lui tourne le dos dans le lit conjugal, affiche sa préférence pour une autre épouse qu'elle, lui donne des coups douloureux font partie des préjudices... » Tous ces préjudices sont bien moins graves que l'adultère. Celui-ci peut avoir des conséquences fâcheuses pour les les épouses et les filles de celui qui le commet car la réputation de la famille peut être entachée et celle-ci peut alors faire l’objet d’un scandale.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation