Sa fiancée a commis la fornication avant leurs fiançailles lui est-il permis d’informer sa famille qu’elle n’est plus vierge ?
Fatwa No: 90483

Question

J’ai découvert que ma fiancée a commis la fornication avant nos fiançailles. Aujourd’hui, elle me dit qu’elle s’est repentie et qu’elle a commencé à prier. Le choc que j’ai ressenti au début est passé. Je souhaite à présent la garder et en faire une épouse pure et chaste et je demande à Allah, exalté soit-Il, qu’Il me récompense et lui pardonne. J’aimerais connaître son passé en détail afin de formuler un avis correct sur elle et m’assurer que son repentir est sincère. Est-ce que je dois informer sa famille que leur fille a commis la fornication et qu’elle n’est plus vierge ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si vous constatez que cette fille s’est repentie sincèrement, il n’y a pas d’inconvénient si Allah le veut à ce que vous l’épousiez et il est probable qu’Allah, exalté soit-Il, vous récompense pour votre intention de préserver sa vertu.

Quant au fait de faire des recherches sur son passé, cela n’est pas permis. Sachez que la Charia nous recommande de ne pas divulguer les péchés des autres. Le Prophète () a dit : « Toute ma nation sera pardonnée, sauf ceux qui auront parlé de leurs péchés, comme dans le cas d'un homme qui commet un péché la nuit et qui, le matin, alors qu'Allah l'a dissimulé, s'adresse à quelqu'un en disant : “Ecoute, cette nuit, j’ai fait telle et telle chose” : Allah a caché ce péché aux autres et c’est lui-même qui le dévoile. » (Boukhari et Mouslim)

Vous ne devez pas non plus informer la famille de cette jeune fille qu’elle a commis la fornication.

Nous vous conseillons, si cette fille devient votre épouse, de l’aider à obéir à Allah, exalté soit-Il, et à s’éloigner de tout ce qui pourrait provoquer la tentation comme le dévoilement, la mixité interdite et autres. Enseignez-lui sa religion et emmenez-la dans les cercles qui enseignent le bien, dans les conférences et les colloques religieux et autres.

Sachez, qu’avant le contrat de mariage, vous n’êtes pas un Mahram pour cette fille. Par conséquent, il ne vous est pas permis de vous isoler avec elle, de voir ou d’entendre d’elle ce qui est illicite de voir ou d’entendre d’une femme qui vous est étrangère.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation