Sa femme qu’il maltratait l’a abandonné et a pris ses enfants avec elle
Fatwa No: 90487

Question

J’ai épousé une américaine qui m’a abandonné et a pris les enfants avec elle aux Etats-unis. C’était il y a deux ans. J’étais rude envers elle car elle me désobéissait. C’était une bonne épouse et une bonne musulmane mais elle me répondait et n’écoutait pas ce que je disais. Elle se comportait correctement avec ma mère et mes sœurs et elle a appris la cuisine et le nettoyage de la maison. Elle travaillait à l’hôpital où elle se mêlait aux hommes. J’étais jaloux et me mettais en colère. Elle me désobéissait et travaillait mais je ne l’ai jamais répudiée. Elle est partie aux Etats-unis avec mes enfants et a obtenu le divorce d’un tribunal américain. Bien qu’elle n’était pas obéissante, c’était une bonne épouse et je l’aime jusqu’aujour d’aujourd’hui. J’aimerais lui demander de revenir et l’aider à devenir une femme vertueuse qui prie. Sommes-nous
actuellement mariés ou divorcés ? A-t-elle le droit de garder les enfants car ils sont en bas âge, sachant que c’est une bonne musulmane ? Est-ce que je dois me remarier car ma famille veut que je me remarie ou que je revienne à mon épouse ? Comment puis-je être un musulman vertueux et faire face à toutes ces choses ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si la situation est telle que vous dites à savoir que vous n’avez pas répudié votre épouse et que le divorce n’a pas été prononcé par un juge musulman pour mauvais comportement envers elle, alors cette femme est toujours votre épouse. Elle doit craindre Allah, exalté soit-Il et se repentir car elle a commis plusieurs fautes, certaines plus graves que d’autres. Parmi les plus graves :

1) Le fait qu’elle ait eu recours à un tribunal non islamique. Cela n’est pas permis. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Tagut, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l'égarement. » (Coran 4/60)

Elle aurait dû patienter face à la négligence et aux mauvais agissements de son époux, en attendant de porter l’affaire devant un juge musulman ou devant un centre islamique pour voir s’il y a eu ou non une transgression religieuse. Elle n’aurait pas dû porter l’affaire devant un tribunal civil.

2) Son travail dans un lieu mixte sans la permission de son époux. Il n’est pas permis à une femme de sortir de la maison sans la permission de son époux. Travailler dans un lieu mixte sans sa permission est plus grave encore.3) Le fait d’avoir pris les enfants et de s’être rendu dans un pays non musulman. S’il y a séparation entre les époux, la garde des enfants revient à l’épouse et si celle-ci veut se rendre dans un pays lointain pour y habiter, elle perd la garde des enfants et le père est plus en droit de s’occuper d’eux selon la majorité des oulémas. Se rendre dans un pays non musulman comporte de nombreux dangers pour les enfants. Il s’agit là d’un deuxième motif qui fait perdre à votre épouse la garde des enfants car l’enfant doit rester avec celui des deux parents qui le protège et le guide et le fait de vivre dans un pays non musulman est très dangereux pour les enfants en raison de la corruption et de la mauvaise moralité qui sévit dans ces pays.

Le conseil que nous vous donnons se résume en deux points :

Le premier : essayer de contacter votre épouse, lui rappeler Allah, exalté soit-Il, et l’obligation pour elle de se référer à la Charia dans toute chose. Il faut lui rappeler que les tribunaux non islamiques ne valent rien devant Allah, exalté soit-Il. Si vous avez mal agi envers elle, vous devez alors lui adresser vos excuses et exprimer l’intention de ne plus recommencer si vous voulez vivre avec elle. C’est le mieux à notre avis pour protéger les enfants et aider cette femme musulmane à observer les préceptes de sa religion.

Le deuxième : si vous éprouvez le besoin de vous marier faites-le, mais cette fois choisissez bien votre épouse. Le critère de votre choix doit être la religion car le Prophète () a dit : « Choisis celle qui est pieuse pour être gagnant. »

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation