L’épouse d’un homme qui dit qu’il ne croit pas en Allah, exalté soit-Il, doit-elle être séparée de lui ?
Fatwa No: 90497

Question

Nous connaissons un homme marié qui dit qu’il ne croit pas en Allah, exalté soit-Il. Son épouse doit-elle être séparée de lui ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Celui qui ne croit pas en Allah, exalté soit-Il, commet un acte de mécréance majeure, car croire en Allah, exalté soit-Il, est l’un des piliers, voire le plus important pillier de la foi, sans lequel celle-ci n’existe pas.Si cet homme est à l’origine musulman, son incroyance en Allah, exalté soit-Il, fait de lui un apostat. Selon le consensus des oulémas, si l’un des époux musulmans apostasie l’Islam, il faut le séparer de son conjoint et les empêcher d’entretenir des rapports sexuels ou de se trouver en tête-à-tête (Al-Mawsû'at-ul-Fiqhiya).

Si le mari apostasie l’Islam avant la consommation du mariage, le contrat de mariage est nul et il doit payer à la femme la moitié de la dot. S’il commet l’apostasie après la consommation du mariage, il doit lui payer la totalité de la dot, et l’annihilation du contrat de mariage dépend de la période de viduité de l’épouse. Autrement dit, si sa période de viduité se termine avant que son mari ne revienne à l’Islam, le contrat de mariage devient nul; s’il revient à l’Islam avant la fin de la période de viduité, le mariage reste valide, bien que les oulémas divergent sur la disposition relative à cette séparation et si celle-ci doit passer par un divorce ou une annulation du contrat de mariage. Cependant, ils sont d’accord sur le fait qu’il lui est interdit d’entretenir des rapports sexuels ou de se trouver en tête-à-tête avec cette femme, puisqu’il est un mécréant, et Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• « Ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu’épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu’époux] pour elles » (Coran 60/10) ;

• « Et ne donnez pas d’épouses aux polythéistes tant qu’ils n’auront pas la foi » (Coran 2/221).

Donc il n’est pas licite pour une femme musulmane d’être l’épouse d’un mécréant.

Nous vous conseillons de consulter l’un des centres islamiques fiables chez vous pour trancher cette question, et vous devez informer cette femme de ce qu’elle doit faire conformément à la charia.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation