Son enfant de 13 ans dit qu’il ne prie que pour éviter ses reproches
Fatwa No: 90505

Question

J’ai un garçon de 13 ans qui a commencé récemment à prier. Il me dit qu’il prie pour moi, car il craint que je lui crie à la figure. Il me dit aussi qu’il se recueille pour la prière, mais lorsqu’il commence à prier, il ne porte aucune attention à la rectitude de ses mouvements. Je ne sais pas si cela est normal à son âge, mais je veux qu’il prie pour Allah, exalté soit-Il, car Allah, exalté soit-Il, veut que nous L’adorions. Est-ce que je dois le laisser prier comme il veut ou bien je dois l’empêcher de prier jusqu’à ce qu’il en sache davantage à propos de la prière ? Je ne sais pas quoi faire, et personne d’autre que moi ne peut l’orienter et le conseiller. Je crains qu’il ne déteste la prière si je l’oblige à l’accomplir, et je ne veux
pas non plus ne pas lui ordonner de prier, car la prière est une obligation.

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La charia ordonne aux parents de donner à leurs enfants une éducation islamique saine, de les habituer à accomplir la prière dès l’âge de sept ans, et de les frapper s’ils ne l’observent pas à l’âge de dix ans. Le Prophète () a dit : « Ordonnez à vos enfants la prière à l’âge de sept ans et frappez-les pour celle-ci à dix ans (s’il ne l’accomplissent pas), et ne les laissez pas dormir ensemble dans le même lit !» (Abû Dâwûd).

Donc dès que votre garçon devient pubère, il doit absolument faire la prière et ses parents doivent lui ordonner de prier.

Si votre garçon est impubère, il faut le diriger dans sa prière et il faut le frapper s’il la néglige, sans pour autant lui asséner des coups douloureux, pour qu’il prenne l’habitude de prier. Nul grief s’il prie au début parce qu’il craint la punition de ses parents, car il ne tardera pas à prier en convoitant la récompense et l’agrément d’Allah, exalté soit-Il.

S’il est pubère, la prière devient une obligation qu’il doit observer. Pour lui faire aimer la prière, vous pouvez lui rappeler ses mérites et son importance, ainsi que la récompense qu’Allah, exalté soit-Il, a préparée à ceux qui l’observent, tout en le mettant en garde contre le châtiment qu’Allah, exalté soit-Il, inflige à ceux qui la négligent.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation