Comment faire comprendre à son mari qu’il doit passer du temps avec sa famille ?
Fatwa No: 90587

Question

Je me suis mariée il y a trois ans et demi et j’ai deux enfants par la grâce d’Allah. Mon époux travaille sept jours sur sept dans un magasin dont il est propriétaire et il a à son passif de nombreuses dettes. Autrefois, je l’aidais à rembourser ses dettes avec mon argent personnel mais il continue de crouler sous les dettes.
Dernièrement, il m’a emprunté une somme d’argent avec laquelle j’avais prévu d’acheter une voiture et m’a dit qu’il me rembourserait mais je sais qu’il en est incapable. Il ne passe aucun moment avec moi ni avec mes enfants et il passe son temps libre à la mosquée. Il se justifie en disant qu’il doit accomplir ses prières à la mosquée. Lors de mes deux précédents accouchements, il ne m’a pas aidée. Il était loin à chaque fois et j’étais obligée de compter sur moi-même.
Il ne voit quasiment jamais les enfants car il quitte la maison quand ils dorment et il revient également quand ils dorment. Récemment, je me suis mise en colère
contre lui car je l’ai informé que j’étais malade et je lui ai demandé de revenir à la maison mais il ne s’en est même pas soucié et ne m’a même pas questionnée sur ce dont je souffrais. Le jour suivant, je lui ai demandé de quitter son travail pendant une heure et de rester avec les enfants afin que je puisse aller chez le médecin une seconde fois mais il a refusé. Je suis souffrante et j’en ai assez de son attitude insouciante vis-à-vis de moi et de mes enfants. C’est pour cela que lorsque je me suis mise en colère contre lui, je lui ai demandé de me rendre la somme d’argent par vengeance et cela se transforma en une violente dispute. Il ne se rend pas compte qu’il néglige sa famille et que je suis un être humain et que je peux parfois avoir de mauvaises réactions. A chaque fois, il me dit que je ne suis pas correcte mais il ne comprend pas que ses agissements me poussent à être mauvaise. Suis-je en droit de lui demander de me rendre mon argent car il m’avait dit qu’il allait le faire ? Comment puis-je lui faire comprendre qu’il doit passer du temps avec sa famille ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si votre époux est tel que vous l’avez mentionné, à savoir qu’il fait preuve de négligence envers vous et vos enfants, alors il agit mal et faillit à la responsabilité qu’Allah, exalté soit-Il lui a confiée. De plus, il a abandonné une grande partie de l’autorité qu’Allah, exalté soit-Il lui a conférée sur sa famille. Il doit savoir que le droit de sa famille ne se limite pas à leur donner à manger et à boire, à les vêtir et autres mais également à les protéger, les éduquer, les orienter correctement, faire preuve de sollicitude et de tendresse à leur égard et autres choses dont ils ont plus besoin que la nourriture, les habits et autres. Et Allah l’interrogera sur la négligence dont il a fait preuve concernant ces droits.

Nous vous recommandons d’être patiente avec lui car la patience est la clé de la délivrance. De plus, l’endurance dans les épreuves permet l’expiation des péchés et l’élévation du rang spirituel. Le Messager d’Allah () a dit : « Le croyant ou la croyante ne cessent d'être éprouvés par des malheurs touchant leurs personnes, leurs enfants et leurs biens jusqu'à ce qu'ils rencontrent Allah sans avoir aucun péché à leur passif. » (Al-Tirmidhî)

Implorez fréquemment Allah afin qu’Il réforme votre époux. Il vous est possible de demander de l’aide dans cela aux personnes vertueuses et pieuses comme l’imam de la mosquée afin qu’il explique dans certains de ses sermons et exhortations les devoirs des époux et le fait que l’épouse a des droits sur son époux comme dans le hadith Sahîh : « Tu as des devoirs à l’égard de toi-même, des devoirs à l’égard de ton Seigneur et des devoirs à l’égard de ton invité. Donne donc à chaque ayant droit ses droits. » (Boukhari et Mouslim)

Sachez ensuite que l’épouse a un impact énorme sur son époux si elle lui obéit, fait attention à son apparence et s’occupe correctement de sa maison. Nous vous recommandons donc de veiller à cela. Prenez garde à ce que les mauvais agissements de votre époux envers vous ne vous poussent à tomber dans les filets du Diable en lui désobéissant par exemple. Si la situation devient pénible, que la cohabitation devient difficile, et que vous n’avez plus d’autres choix que de vous séparer et que cela est même la meilleure des solutions, Allah vous a alors accordé un moyen, à savoir la demande de divorce même si en contrepartie vous devez verser une somme d’argent à votre époux.

Quant à l’argent que vous lui avez prêté, vous avez le droit de le lui réclamer s’il a les moyens de le rembourser. Cependant, veillez à faire cela au moment opportun car lui réclamer cela au moment où vous essayez de vous réconcilier peut être un obstacle s’opposant à la réussite de la réconciliation excepté si cette réclamation a pour effet de faire la pression sur lui afin qu’il revienne à la raison. Et si Allah, exalté soit-Il, vous permet de vous réconcilier et qu’il vous est possible de renoncer à cette créance, alors cela sera une bonne chose et favorisera la bonne cohabitation.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation