Lire le Coran et les hadiths est exigé par la Charia tout comme le fait de mettre en pratique leurs prescriptions
Fatwa No: 90588

Question

J’ai écrit un papier et je l’ai accroché sur un des murs de la mosquée à titre de prédication. J’ai dit dedans qu’il ne suffit pas de lire le Coran et les hadiths mais que ce qui est essentiel, c’est de suivre ce qui est mentionné dans le Coran et la sunna. Me suis-je trompé car certains musulmans m’ont dit le contraire de cela ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il ne fait aucun doute que lire le Coran et les hadiths est exigé par la Charia tout comme le fait de mettre en pratique leurs prescriptions. Les deux choses sont exigées et un musulman ne peut se passer d’aucune des deux. Allah, exalté soit-Il dit (sens des versets) :

• « Suivez ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur… » (Coran 7/3)

• « […] Et récite le Coran, lentement et clairement. » (Coran 73/4)

Ainsi que d’autres versets ordonnant de lire le Coran et la sunna et de s’y conformer.

Par conséquent, si vous entendiez par votre parole « Il n’est pas suffisant… » que le fait de se contenter uniquement de lire le Coran n’est pas la seule chose exigée, alors cette parole est incontestablement correcte.

En revanche, si vous entendiez par là que la lecture du Coran et des hadiths n’est en aucune façon exigée, alors cette parole est fausse mais nous ne pensons pas que ce soit ce que vous vouliez dire. Il est probable que certaines personnes vous aient réprimandé à cause de la mauvaise interprétation à laquelle peut prêter cette expression. Il convient au prédicateur qui appelle à l’Islam de prêcher en des termes qui ne prêtent pas à confusion et d’utiliser des expressions claires. ‘Alî (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « Parlez aux gens de ce qu’ils peuvent comprendre. Voulez-vous qu’ils démentent Allah et Son Messager. » (Boukhari) Ibn Mas’ûd (qu’Allah soir satisfait de lui) a dit : « Si vous traitez de questions inaccessibles à la compréhension des gens, vous provoquerez nécessairement chez certains la confusion. » (Mouslim)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation