La femme d’un éjaculateur précoce souffre de ne pas voir son désir assouvi

1-1-2018 | IslamWeb

Question:

Mon mari souffre d'un problème sexuel qui est l'éjaculation précoce durant les rapports charnels. A cause de cela, mes désirs ne sont pas satisfaits. Cela me fait beaucoup souffrir. Il prend cela totalement à la légère et ne prend pas en compte mes sentiments bien qu'il connaisse très bien le Coran et la Sunna.
J'ai l'impression d'être devenue un outil qu'il utilise puis qu’il met au rebut après avoir assouvi son désir en trente secondes sans prêter aucune attention au fait de savoir si j'ai assouvi le mien.
Le pire dans tout cela est qu'il me blâme en disant que je n'assouvis pas mon désir parce que je reste passive durant l'acte charnel.
Je souffre de cette situation depuis des années durant lesquelles j'étais gênée d'en parler en espérant qu'il comprendrait ma situation, mais malheureusement, il ne l'a pas fait et m'a traitée avec arrogance et orgueil. Je pense qu'il ne souhaite pas se soigner. Que puis-je donc faire pour assouvir mon désir et préserver ma chasteté ?

Réponse:

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il est connu que l'éjaculation précoce du mari ne permet pas à la femme d'assouvir son désir charnel et il est connu que le fait que le mari ne prenne pas cela au sérieux et ne tente pas de le résoudre est contraire à la bienséance dont Allah lui a ordonné de faire preuve envers sa femme. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. [...] » (Coran 2/228) Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« Certes, ton corps a un droit sur toi, ton Seigneur a un droit sur toi, [ton hôte a un droit sur toi] et ton épouse a un droit sur toi…». (Boukhari)


«Lorsque l’un d’entre vous a un rapport avec son épouse… et qu’il assouvit son désir, qu’il ne presse pas son épouse jusqu’à ce qu’elle assouvisse aussi son désir. » (Abd al-Razzâq)

 

« Que l’un d’entre vous ne tombe pas sur sa femme comme le font les bestiaux. Qu’il y ait entre eux un messager. On demanda : "Qu’est-ce que le messager, ô Messager d’Allah ?" Le Prophète répondit : « Le baiser et la parole. » (al Daylami)

 

L'acte charnel possède des règles qui appliquées par les deux partenaires aident ceux-ci à assouvir leurs désirs mutuels. Parmi ces règles figure le fait de se parfumer avant l'acte charnel comme le faisait 'Aïcha, qu'Allah soit satisfait de lui, pour le Prophète ().

 

Il y a aussi le fait de caresser sa femme et badiner avec elle avant d'avoir un rapport charnel afin d'exciter le désir de chacun des partenaires.

 

Il y a également le fait de ne pas se hâter à se retirer de sa femme avant que celle-ci n'assouvisse son désir charnel ainsi que bien d'autres moyens bien connus.

 

Quoi qu'il en soit, vous devez continuer d'attirer l'attention de votre mari sur la souffrance que vous ressentez et qui provient du fait de ne pas assouvir votre désir charnel. Il n'y a pas de mal à ce que vous lui montriez cette fatwa afin qu'il applique les conseils qui y sont mentionnés. Ensuite, il doit consulter des médecins spécialisés dans ce domaine dans l'espoir qu'ils lui fournissent un traitement approprié à son problème.

 

Et Allah sait mieux.

www.islamweb.net